Equipe: Alice Isaaz, Kim Chapiron
Durée: 90‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 08/04/2014
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dans une Grande Ecole de commerce française, le directeur fait son discours d’entrée dans lequel il rappelle que tous les étudiants présents sont “la crème de la crème”...

Notre critique:

En deux films, SHEITAN et DOG POUND, le réalisateur Kim Chapiron a fait plutôt fort entre provocation, horreur, violence et sujets casse gueule qui ont clairement montré qu’il était un cinéaste à suivre attentivement.

Pour son troisième film, il s’attaque à deux axes: un axe générationnel, en tentant d’aborder ce qui fait les caractéristiques de la fameuse génération Y, et un axe plus politique ou/et social en mettant en cause le système des Grandes Ecoles françaises.

Bien sûr, Kim Chapiron n’évite pas la caricature en attaquant d’emblée le système scolaire supérieur français, ce qui lui a beaucoup été reproché. Il faut avouer qu’il évite à peine les clichés (mais lorsque l’on connaît un peu le système, est-ce que ce sont véritablement des clichés?) qui servent en fait principalement à mettre en avant son deuxième axe, cette nouvelle génération de futurs adultes bercés par le porno accessible à tous, trempant dans une économie inhumaine et dominante.

Comédie souvent cynique, LA CREME DE LA CREME joue sur des dialogues chocs et des situations  artificielles pour illustrer les propos du réalisateur/scénariste qui analyse peut-être un peu trop superficiellement les rapports humains de cette génération.

Heureusement, le film est porté par une nouvelle génération de comédiens montants, de Thomas Blumenthal (LES CHORISTES) à Jean-Baptiste Lafarge (LES YEUX DE SA MERE) qui donne au sujet tout son dynamisme. Quant à Alice Isaaz, elle crève indubitablement l’écran et sera sans doute une des jeunes actrices montantes à suivre!

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...