Equipe:
Genre: Film biographique
Date de sortie: 17/05/2011
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A la veille du scrutin du 2e tour du 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy regarde la télé, seul, en manipulant son alliance. Pour comprendre comment il en est arrivé là, il est nécessaire de retourner en avril 2002 lorsque Chirac le nomme ministre de l'intérieur...

Notre critique:

Fiction basée sur un personnage central qui n’est rien moins que le président français en exercice, voilà forcément un film qui fait débat avant sa sortie. Présenté à Cannes hors compétition juste avant sa sortie en salle le même jour, présenté à la presse en France et en Belgique en même temps qu’à Cannes, tout cela soi-disant pour éviter une intervention de l’Elysée, LA CONQUETE arrivait donc avec une aura plutôt sulfureuse…
Et franchement, disons-le tout de suite, le film ne risquait rien de la part de l’Elysée, vu qu’il est très loin d’être à charge de Sarkozy. Bien au contraire, il montre un Nicolas Sarkozy à son avantage, n’insistant pas directement sur les grandes phrases gaffeuses ou impulsives, un homme très amoureux de sa femme Cécilia et un fonceur bousculant un monde politique sclérosé et magouilleur.
Cela étant précisé, LA CONQUETE est un film réussi. A un casting parfait, des voix proches des personnages réels s’ajoutent des dialogues assez piquants et plutôt humoristiques, une belle démonstration des liens entre le pouvoir et la presse et du cirque politique (accompagné d’ailleurs d’une musique de circonstance).
On verra donc dans LA CONQUETE une sorte de film historique tourné sous forme de comédie montrant un Sarkozy entre caricature et réalisme…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...