Equipe: Juliette Binoche, Martin Provost, Noémie Lvovsky, Séverine Werba, Yolande Moreau
Durée: 109‘
Genre: Drame
Date de sortie: 11/03/2020
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Les époux Van der Beck (Juliette Binoche, François Berléand) dirigent l'école de ménagères Van der Beck, assurant la formation des jeunes filles en épouses et ménagères parfaites. Ils sont aidés dans leur tâche par Gilberte Van der Beck, soeur de monsieur  interprétée par Yolande Moreau, et par Marie-Thérèse (Noémie Lvovsky).

Notre critique:

Ces personnages encadrent des jeunes filles interprétées par de jeunes actrices au talent prometteur, notamment Marie Zabukovec, Anamaria Vartolomei, Lily Taieb. Citons aussi Edouard Baer dans le rôle du banquier et Armelle dont l’apparition amusera beaucoup les spectateurs.

L’action se déroule dans la seconde moitié des années soixante, en Alsace, et nous fait découvrir cet univers qui nous paraît si lointain par les préceptes enseignés.

La réalisation de Martin Provost nous invite à partager cet univers de manière agréable, oscillant dans cette comédie entre rire, scènes cocasses, personnages singuliers et moments plus sensibles. Il met en scène des acteurs pour qui les rôles semblent taillés sur mesure et nous amène avec ses personnages vers l’«émancipation de la femme».

Le casting est idéal, les acteurs, surtout les actrices dont les rôles font la réussite de cette comédie, nous guident dans cette évolution de la société.

La reconstitution des années soixante est très réussie, et nous rappelle des souvenirs que ceux qui étaient nés ne manqueront pas de remarquer.

Seul le ton emprunté à la fin du film peut laisser certains spectateurs perplexes mais la fin telle qu’écrite par les scénaristes, Martin Provost et Séverine Werba, conclut le film de manière originale.

La bonne épouse Avant-Première

La bonne épouse Avant-Première

Lors de l’avant-première, le réalisateur a attiré l’attention sur les temps alloués ou imposés au tournages, en indiquant que le film a été réalisé en seulement 39 jours de tournage, ce qui est court et devient monnaie courante dans le cinéma actuel.

En conclusion, voilà une comédie française agréable, avec une équipe de comédiennes et comédiens qui vous feront partager leur complicité.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Journaliste