Equipe:
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 24/08/2010
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Julien Rivera et son petit frère Louis vivent sur une péniche à Paris. Ils vivent d'expédients et de trafics divers en attendant que leur père, le propriétaire de la péniche, meurt pour en hériter. Un copain à eux, Lazlo, leur propose de voler un tableau...

Notre critique:

Non, non, le titre ne fait pas référence à la plastique de Vahina Giocante mais à un tableau de Manet que volent les deux frères Julien et Louis… Histoire d’amour, thriller, LA BLONDE AUX SEINS NUS se décline comme une fable nageant entre deux genres.
Si les émotions passent plutôt bien et si le point de départ du film -un vol de tableau qui conduit à la séquestration d’une gardienne- a de quoi séduire, le développement manque de maîtrise et le vol qui tourne en road movie à trois se traîne hélas un peu trop.
Et finalement le dangereux ménage à trois dans lequel nous entraîne Manuel Pradal tourne à un conflit entre frères puis à une sorte de course poursuite entre gentils et méchants voleurs qui nous laisse franchement sur notre fin malgré l’interprétation impeccable de Nicolas Duvauchelle et du jeune Steve Le Roi

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...