Equipe:
Durée: 118‘
Genre: Drame biographique
Date de sortie: 12/04/2005
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1948. Etats-Unis. L'éminent biologiste Alfred Kinsey publie un livre sur la sexualité masculine. Le livre, basé sur des centaines d'interviews, fait l'effet d'une bombe dans le puritanisme de ces années-là. Mais c'est lorsqu'il décide de s'attaquer à la sexualité féminine que les problèmes s'amoncellent sur lui et son équipe de chercheurs. Cependant Kinsey est bien décidé à aller jusqu'au bout...

Notre critique:

En s’attaquant à la sexualité des américains dans les années 40-50, Alfred Kinsey a bousculé l’empire du puritanisme et le royaume des idées reçues qui jusque-là paralysaient bon nombre d’hommes et de femmes. Il a ouvert la voie aux études modernes sur la sexualité et a certainement brisé de nombreux tabous. Mais Kinsey n’était pas un chercheur froid et distant, il faisait aussi partie d’une certaine façon de ces savants fous qui s’impliquent dans leur recherche jusqu’à tester sur eux-mêmes les résultats de celle-ci. Jusqu’à se mettre en péril…

C’est Bill Condon, le réalisateur/scénariste de la biographie très réussie du réalisateur James Whale GODS AND MONSTERS, qui nous livre à nouveau une biographie qui n’est d’ailleurs pas si éloignée des thèmes abordés dans le film précédent (homosexualité de James Whale par exemple). Avec talent, il brosse ce portrait d’homme dont le rationnel et le sentimental s’entremêlent sans cesse, un homme dont la vie et le travail ont été une seule et même chose pour le meilleur et pour le pire.

Si Ian McKellen était excellent dans GODS AND MONSTERS, Liam Neeson trouve dans KINSEY un rôle de composition parmi les meilleurs qu’il ait interprétés, tout en naturel et finesse.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...