Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 18/03/2014
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Paterson, New Jersey, 1943. Allen Ginsberg est enfin accepté à la Columbia University. Loin de son minable appartement et de sa mère malade, une nouvelle vie s’ouvre à lui...

Notre critique:

Prenez une poignée des plus grands écrivains des Etats-Unis du 20e siècle, surtout des plus iconoclastes, poussez les transgressions le plus loin possible (jusqu’au meurtre par exemple) et vous aurez alors KILL YOUR DARLINGS inspiré par une tranche de vie des poètes de la ‘beat generation’.
Prenez aussi un très bon Daniel Radcliffe (et oui, Harry Potter himself) en super forme et quelques bons acteurs pour les autres rôles (Michael C. -Dexter- Hall, Dane De Haan) et vous aurez une distribution en parfaite adéquation avec le fond du récit.
Toutefois si l’ensemble se laisse voir, il ne faut certainement pas considérer KILL YOUR DARLINGS comme une bonne entrée en matière pour s’initier aux poètes maudits américains de cette génération. En effet, HOWL ou encore ON THE ROAD restent plus intéressants et collent plus à leurs oeuvres et leurs talents respectifs que ce récit, qui, finalement, se donne plus des airs de thriller ou de drame que de biographie réaliste.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...