Réalisation: Luis Prieto
Interprètes: Halle Berry, Sage Correa, Chris McGinn, Lew Temple
Scénario: Knate Lee

Durée: 95‘
Genre: Thriller
Date de sortie: 06/09/2017
Cotation: o (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Karla est serveuse dans café-bar local. Elle attend avec impatience sa remplaçante à 11h pour partir avec son fils. Après un retard d’Agnès, elle part enfin au parc d’attraction avec son gamin de 6 ans, Frankie. Mais après quelques moments, alors qu’elle quitte son fils des yeux une minute, il disparaît soudain...

“They messed with the wrong mother” est la catch line arborée en lettres rouges sur l’affiche américaine de KIDNAP. Et tout est dit. Sorte de TAKEN féminin, KIDNAP va nous proposer 95 minutes de poursuites non-stop menées tambour-battant par une Halle Berry (X-MEN: DAYS OF  FUTURE PAST, PERFECT STRANGER) au sommet de sa forme.

Mais voilà, n’est pas TAKEN qui veut, et ici c’est plutôt le taken du pauvre qui s’affiche avec une course-poursuite un peu ‘bon marché’ sous-tendue par des dialogues insipides et incolores. Mais au fil du récit apparaissent aussi de nombreuses invraisemblances qui émaillent un script simpliste ne s’embarrassant pas de cohérence.

Et au final, la course-poursuite démarrée 90 minutes plus tôt n’en finit pas de finir, traînant le film en longueur jusqu’à énerver le spectateur en laissant des sous-histoires ouvertes à gauche et à droite, et jusqu’à fatiguer Halle Berry qui ressemble à la fin à un zombie de Walking Dead.

“You take the wrong kid” est la seconde phrase clé du film qui pourrait, avec un mauvais jeu de mots, être remplacée par: “you take the wrong film” pour le malheureux spectateur qui s’aventurerait par mégarde dans une salle sombre présentant KIDNAP… A oublier rapidement donc.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…