Equipe:
Durée: 103‘
Genre: Drame
Date de sortie: 21/10/2008
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Marseille. Marco, un jeune adolescent de onze ans et demi, revient au camp gitan après s'être enfui du foyer où il avait été placé. Il retrouve Toni son cousin et Coyote son copain de toujours. Malgré son jeune âge, Marco a déjà un lourd passé de petit délinquant mais il va encore plonger plus en avant dans la criminalité...

Notre critique:

Après un passage vers un cinéma plus commercial (FUREUR), Karim Dridi retourne à ses amours (CUBA FELIZ) et surtout à des sujets qu’il maîtrise mieux: l’intégration sociale, des groupes humains marginaux, la lutte pour la survie, etc. Et, disons-le sans ambages, c’est un très bon choix!

KHAMSA est donc une plongée dans l’univers gitan au travers de l’existence de Marco, un jeune adolescent à l’hérédité chargée. Vivant de petites rapines -vol de scooter, vol de sac à main à l’arracher- Marco subit la mauvaise influence de son copain et est en permanence au bord du plongeon vers la grande délinquance. Si Marco pourrait être un bon garçon (on le voit dans ses rapports et son respect de sa mémé), c’est malheureusement son environnement qui l’empêchera de se retrouver du bon côté des barreaux…

Présenté au Festival du Film Francophone de Namur, KHAMSA est un film profond et humaniste, très réaliste, qui montre à quel point il n’est pas simple de s’extraire de son milieu et de ses fréquentations pour s’intégrer dans un monde auquel on n’appartient pas.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...