Equipe:
Durée: 129‘
Genre:
Date de sortie: 24/10/2000
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jacob Schram et Brian Finn ont grandi ensemble et suivent le même genre de voie: l'un devient rabbin, l'autre curé. Tous les deux décident de dépoussiérer les rituels et mènent leurs offices comme on anime un talk show. Le retour d'Anna, leur amie d'enfance, réveille leurs hormones et sème une pagaille monstre dans leur amitié, leur vie sociale et religieuse.

Notre critique:

Chapeau à Edward Norton (interpète émérite de FIGHT CLUB et de LARRY FLINT) pour sa première mise en scène ! Sans révolutionner le cinéma, KEEPING THE FAITH témoigne de son talent réel de réalisateur. Pourtant, l’exercice n’était pas commode: on est dans la catégorie lourd-léger. Léger parce qu’en surface, on a des amourettes, des gags rapides, des personnages farces, un brin de sensualité et beaucoup de musique dansante pour lier le tout. Lourd parce que sans en avoir l’air, on y parle de foi, d’engagement, d’amitié profonde, de mariage et de tradition familiale. Norton fait oublier l’un par l’autre avec une facilité déconcertante. Le plaisir l’emporte haut la main. Si bien que l’on attend avec impatience qu’il nous en réalise un deuxième, ce petit canaillou !

A propos de l'auteur

Journaliste

Lorsqu'il ne gère pas la présence web de ses clients, Christophe Bruynix dévore de la fiction sous toutes ses formes. Le temps restant, il photographie, médite, soulève des poids lourds, se débat contre un "régime flexible" (fichus carbs), et il imite très bien Godzilla.