Equipe: Bryce Dallas Howard, Chris Pratt, Colin Trevorrow, Irrfan Khan, Vincent D'Onofrio
Durée: 124‘
Genre: Film fantastique
Date de sortie: 09/06/2015
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Zach et son petit frère Gray sont envoyés par leurs parents chez leur tante Claire pour passer quelques vacances en compagnie de celle-ci. Claire travaille sur Isla Nubar qui, depuis les événements tragiques d’il y a 22 ans, est maintenant devenue un parc d’attraction incroyable avec des dinosaures hybrides bien vivants...

Notre critique:

Il aura donc fallu 22 ans à Hollywood pour se dire que les dinosaures sont toujours une attraction cinématographique qui vaut le déplacement et qu’il apporte les frayeurs qu’attendent les plus jeunes spectateurs. Et voici donc JURASSIC WORLD, film et parc d’attraction à la fois, qui débarque sur nos écrans.
Sur un scénario qu’il n’était pas trop difficile d’imaginer -on a fait table rase du passé car maintenant on SAIT comment faire des dinosaures sans que cela dérape et l’on peut construire un parc à thème autour de cela, le film va donc montrer comment faire déraper quelque chose qui ne devrait pas.
Et c’est finalement le plus facile puisqu’il suffit de laisser les hommes faire avec leur ambition et leur ego démesurés pour que l’on assiste à une catastrophe de grande classe.
Cela étant dit, au delà de son scénario évident, JURASSIC WORLD est un film qui risque de plaire plus à ceux qui ont vu le premier opus il y a 22 ans qu’aux autres. Pourquoi? Parce que les références au premier opus de Spielberg sont nombreuses et bien utilisées mais aussi parce que le film fleure bon un air des années 90 (le petit Gray qui joue avec un view master au début du film pourrait presque faire croire que l’on vient de remonter le temps).
Evidemment, les effets spéciaux sont encore mieux et plus stupéfiants que jamais, rendant bien difficile le fait de ne pas se laisser embarquer dans ce formidable parc à thème, mais JURASSIC WORLD n’apporte hélas rien de plus qu’un hommage à son illustre ancêtre sans jamais moderniser le genre ou le faire sortir des sentiers battus. Une sorte de faux remake qui laisse un petit goût de trop peu dans les pupilles…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...