Equipe:
Durée: 127‘
Genre: Film de science-fiction
Date de sortie: 03/02/2015
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Chicago. Jupiter Jones a perdu son père et vit avec sa mère et sa tante avec qui elle fait des ménages. Sa vie n’a rien d’emballant jusqu’au jour où...

Notre critique:

Depuis MATRIX et ses déclinaisons, de l’eau a coulé sous les ponts et les frères Wachowski sont devenus The Wachowski’s tandis que Larry devenait Lana et qu’ils co-réalisaient leur dernier film, CLOUD ATLAS, avec Tom Tykwer. Avec ce JUPITER ASCENDING au scénario original, les Wachowski se lancent dans la grande aventure du space opera inspiré par les nombreux prédécesseurs dans ce genre STARGATE, STAR WARS ou STAR TREK.
Le début de JUPITER ACSENDING, compliqué à souhait avec les multiples univers et personnages mis en place, entre de plein pied dans le sujet et donne le ton à un film qui, on le sait avec ces deux réalisateurs, privilégiera clairement l’esthétisme et ce, parfois au dépend de l’histoire.
Les vaisseaux, les décors, les costumes sont absolument fabuleux et tentent de relever le défi de nous faire rentrer dans un scénario pas toujours à la hauteur. Le suspens n’est pas toujours bien mené, notamment avec ces suspens tirés en longueur (le temps étant étiré pour augmenter artificiellement ceux-ci) et la surenchère des effets spéciaux finit par nuire à la lisibilité du film.
Dommage, car JUPITER ASCENDING reste malgré tout un film dynamique, distrayant qui marchera sans conteste auprès de la tranche du public adolescent mais qui risque de ne pas convaincre un public plus averti qui repérera bien sûr tous les manquements et les trous d’un scénario pas assez cerné.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...