Equipe:
Durée: 100‘
Genre:
Date de sortie: 14/05/1996
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Il y a Jack, le papa veuf. Il y a Sarah, le bébé. Arrive Amy, la nounou...

Notre critique:

Ah ! La joie des visions de presse! Voir un film sans en connaître une note, avec comme seuls éléments les acteurs et cette phrase -à la limite de l’énervant- « par les créateurs de QUATRE MARIAGES ET UN ENTERREMENT ». De là naissent de belles surprises comme ce film : JACK AND SARAH.

Oui, si l’on connaît le début de l’histoire, la fin est prévisible, oui, le schéma initial du film est plus ou moins calqué sur QUATRE…, oui, l’acteur principal est aussi un « Grant » (il n’y peut rien, je vous l’assure!) ; mais qu’a cela ne tienne : il est bien gai ce petit film.

On ne vous dira rien qui détruirait cette surprise, pas une once de dialogue ou de synopsis. Une simple description des émotions ressenties devrait vous convaincre. Vous passerez du rire à la tendresse, sans négliger quelques situations qui vous piqueront -en douceur- ; il naîtra en vous un attachement aux personnages et un sentiment de bien-être, de chaud au coeur.

Le film n’a pas de grandes prétentions, il reste et restera un petit film classique « à l’anglaise », alliant romantisme et comédie. Le tout relevé d’un brin de fraîcheur vous garantit un bien agréable moment de cinéma.

Que demander de plus ?

A propos de l'auteur

Journaliste