Equipe:
Durée: 103‘
Genre: Drame
Date de sortie: 17/04/2007
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Ollie est malade et son état se dégrade peu à peu. Sa seule chance de s'en sortir est de subir un traitement et une opération effectuée en Australie à Melbourne uniquement. Mais ses parents n'ont pas de quoi payer le voyage et les frais. Maggie, sa grand-mère, décide alors de trouver de l'argent... par tous les moyens...

Notre critique:

Etrange film que ce IRINA PALM… Mais quand on voit que c’est Philippe Blasband qui en signe le scénario, on comprend mieux pourquoi le récit a un petit air de fable et de conte presque magique. La situation étrange et atypique de départ donne tout son sens à la fable et confère au film son climat particulier. L’opposition entre le monde de rombières dans lequel évolue Maggie et celui de la nuit, secret et chaud, dans lequel Irina Palm se fait un nom est suffisamment décalé pour toucher à l’ironie de la situation et tendre vers l’étrange…

Au sujet scabreux de départ (cette femme qui masturbe des hommes à la chaîne pour trouver de l’argent pour son petit-fils malade), il fallait un traitement délicat et subtil et des personnages attachants qui apporte une crédibilité réelle au conte. Si la mise en scène de Sam Garbarski (LE TANGO DES RACHEVSKI) est très classique et sans fioritures (des fondus au noir très sobres coupent les plans), elle s’adapte bien au récit et fait que le spectateur se concentre sur cette histoire étonnante plutôt que sur une maestria quelconque.

La transformation de Maggie qui finit par ne plus savoir si elle est plus Irina qu’elle-même, comme sa rencontre avec un homme qui la comprend sont superbement portés par les épaules de l’autrefois scandaleuse Marianne Faithfull, renforçant ainsi, pour les connaisseurs, le sentiment de piquant de la situation.

Dans son ensemble et même si l’on peut lui reprocher certaines lenteurs, IRINA PALM réussit à convaincre et à faire réfléchir sur les limites entre la morale et la nécessité..

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...