Titre français: Une famille syrienne
Réalisation: Philippe Van Leeuw
Interprètes: Hiam Abbass, Diamand Bou Abboud, Juliette Navis, Mohsen Abbas
Scénario: Philippe Van Leeuw

Durée: 85‘
Genre: Drame de guerre
Date de sortie: 11/10/2017
Cotation: *** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Damas. Dans un appartement, Halima et son mari font des projets pour quitter la ville en guerre. Il la quitte en lui promettant de revenir le soir mais se fait abattre par un sniper à peine est-il sorti de l’immeuble.

Dans une ville en état de siège, une femme accueille dans son appartement plusieurs personnes seules ou sans appartement et elle tente d’y organiser la vie courante. C’est dans ce camp retranché que vont se tisser des sentiments divers et variés, allant de l’amour à la haine en pensant par l’indifférence. Si l’ennemi est au dehors, il est aussi à l’intérieur.

Avec sa caméra très mobile suivant les protagonistes dans l’appartement, Philippe Van Leeuw, pour son deuxième film après LE JOUR OU DIEU EST PARTI EN VOYAGE, compose ce INSYRIATED avec une forme proche de celle d’un film d’horreur, jouant sur la terreur de l’enfermement dans ce lieu clos pour créer une forme de suspens et surtout suggérer l’horreur d’une guerre que l’on ne verra jamais.

Si l’appartement ressemble à un labyrinthe, ce n’est bien sûr pas anodin. Ceci, couplé à l’unité de lieu et de temps, proche du théâtre, permet au réalisateur, aidé par un casting parfait, de présenter des scènes très fortes, très tendues émotionnellement, qui vont venir créer pour le spectateur un univers oppressant, le plaçant au centre d’un monde en guerre, une guerre dont l’ennemi n’est pas clairement identifié.

Co-production belgo-franco-libanaise, INSYRIATED est un vrai coup de poing tant dans la forme que dans le fond, une façon de dénoncer en fiction les nouvelles distillées par les journaux télévisés du monde entier sur la guerre qui touche les civiles en Syrie.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…