Equipe:
Durée: 90‘
Genre: Film d'aventures familial
Date de sortie: 07/04/2009
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Mortimer, relieur de son état, lit un conte à sa petite fille. Au fur et à mesure de sa lecture, les mots prennent forme dans la réalité. Il est une de ces "langues magiques" qui, des mots, font naître la réalité...

Notre critique:

N’est-ce pas là l’illustration de ce que nous avons tous rêvé un jour en lisant un livre? Nos esprits créent des images à partir des mots leur conférant la réalité que seul un assemblage de lettres ne parvient pas à réaliser. Et voici que le cinéma peut matérialiser ce vieux rêve.

Vous l’aurez donc compris, INKHEART repose sur une idée de base plus que séduisante et propose de beaux moments de bravoures en forme d’effets spéciaux qui mettent en scène quelques héros de bouquins célèbres (Ali Baba, le magicien d’Oz, etc).

Très bavard mais avec des effets réussis, INKHEART est un conte intéressant mais qui manque parfois d’une vraie pointe de magie, d’une vraie envolée poétique tant les personnages, hormis la tante interprétée par Helen Mirren, sont d’une platitude à la mesure d’un Brendan Fraser qui ressemble plus à un grand gamin un peu dadais qu’à une ‘langue magique’.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...