Titre français: Au pays du sang et du miel

Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 28/02/2012
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Avant la guerre, les ethnies de Bosnie-Herzégovine, musulmans, serbes et croates, vivaient en paix.
1992. Ajla se rend à une fête où elle a rendez-vous avec Danijel. Mais alors qu'elle danse avec lui, une bombe explose dans la rue proche de la boîte de nuit...

Notre critique:

Un Roméo et Juliette serbo-musulman. C’est presque ainsi que l’on pourrait qualifier le premier film d’Angelina Jolie derrière la caméra. Sorte de suite logique à son engagement dans de nombreux combats (notamment dans son support auprès de l’UNICEF), ce IN THE LAND OF BLOOD AND HONEY reste quand même avant tout un film dénonçant les massacres serbes durant la guerre de Bosnie au travers du prisme d’une situation amoureuse inextricable.
Prenant clairement parti contre les serbes, le film passe en revue les atrocités commises: tueries en masse, charniers, emprisonnement d’ethnies entières, viols de femmes, etc. Film de guerre, mais aussi film qui stigmatise la vengeance inter-ethnique, IN THE LAND OF BLOOD AND HONEY est une réalisation courageuse même si parfois un peu maladroite tant par sa mise en scène que par un scénario (la guerre vu au travers du prisme d’un amour impossible) déjà rencontré plusieurs fois.
En tout cas, on ne manquera pas d’apprécier la qualité de l’interprétation et la tentative de dénonciation d’un conflit qui -disons-le clairement- a été ignoré par l’Europe et le reste du monde pendant plusieurs années, permettant ainsi des massacres sans nom… 

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...