Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 14/05/2013
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Pologne. Poldek et son collègue égoutier dévalisent une maison bourgeoise pour arrondir leur fin de mois lorsque la fille de la maison revient avec un copain allemand. Pendant ce temps, dans la forêt avoisinante, des soldats allemands pourchassent et tuent des femmes juives...

Notre critique:

A l’instar d’un Spielberg dans son SCHINDLER’S LIST, Agniezka Holland lève un pan de voile sur un épisode de l’Histoire du massacre des juifs pendant la seconde guerre mondiale tout en montrant le courage de certaines personnes pendant ce terrible épisode de l’histoire européenne.
Tout l’intérêt de IN DARKNESS repose ici sur la démonstration de comment un sauvetage purement opportuniste va finir en véritable acte de bravoure altruiste. Et au-delà du fait divers et de l’anecdote, c’est véritablement l’évolution du personnage Poldek qui est la trame du récit, une évolution étonnante mais qui nous ramène à l’essence même de l’humanité.
Non seulement Poldek ira jusqu’à tuer pour ceux qu’il cache au fond des égouts mais il trahira même les siens en perdant pour un temps sa femme et sa fille (qui, nous raconte-t-on, mourra plus tard sous les chenilles d’un char russe).
Au-delà du défi classique d’une mise en scène de cinéma, Agniezka Holland relève parfaitement celui de  tourner la majorité des plans dans les égouts en dessous du ghetto. Elle se sert ainsi des éclairages pour parvenir à créer des émotions et à nous faire littéralement vivre avec les réfugiés juifs pendant les 14 mois de leur détention forcée.
Film témoignage, film biographique mais aussi film de fiction avec son lot de suspens et de tension dramatique, IN DARKNESS est un film à voir pour mieux comprendre ce que l’humanité a de beau et de terrible à la fois.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...