Equipe: Benoit Poelvoorde, Dany Boon, Valérie Bonneton, Yvan Attal
Genre: Comédie
Date de sortie: 01/06/2016
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Au sortir de la pièce de théâtre dans laquelle il joue, Yvan tombe sur un admirateur encombrant qui lui offre un verre...

Notre critique:

Dans un climat général de méfiance vis-à-vis des étrangers, l’antisémitisme a lui aussi ressurgit dans plusieurs pays d’Europe y compris en France. C’est sur ce constat évident qu’Yvan Attal (MA FEMME EST UNE ACTRICE), né à Tel-Aviv dans une famille juive séfarade, brosse une comédie engagée sous forme de sketches qui mettent à mal quelques-uns des plus persistants clichés antisémites.

Ponctué par les séances de thérapie d’Yvan Attal, les sketches s’enchaînent au fil d’histoires décalées et drôles: dans l’une un dirigeant d’un parti d’extrême droite (le FN même si il n’est pas nommé) se rend compte qu’il est juif, dans l’autre un homme renie sa judéité sous prétexte qu’il est pauvre, dans un dernier la solution finale serait de devenir tous juifs…

Malheureusement, l’ensemble est assez inégal, tantôt très drôle et bousculant habilement les idées reçues par des provocations intelligentes, tantôt assez plat même si servi par une distribution trois étoiles. Benoît Poelvoorde, Dany Boon, Charlotte Gainsbourg, François Damiens ou encore Valérie Bonneton portent la provocation avec un plaisir non dissimulé… pour notre plus grand plaisir…

Dommage qu’Yvan Attal se soit peut-être laissé emporter par son sujet et que sa volonté farouche de dénoncer un mal ambiant se concrétise par un film qui n’aborde pas réellement de front l’antisémitisme.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...