Equipe:
Durée: 80‘
Genre: Drame
Date de sortie: 11/02/2014
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Dans un couvent en Pologne, des bonnes soeurs qui viennent de repeindre une statue du Christ la dresse dehors à sa place alors que la neige tombe à gros flocons...

Notre critique:

Une novice quitte son couvent pour rejoindre une tante qu’elle ne connaît pas et qui souhaite la voir. Particularité de cette novice: elle est juive, nonne et orpheline… Particularité de la tante: elle est juge et a été procureur dans les années 50.
Sur cet antagonisme intéressant -la naïveté et la foi en la vie face au scepticisme voir au cynisme, le réalisateur Pawel Pawlikowski propose avec IDA rien moins qu’une quête du passé, d’un passé tortueux et secret qui va changer la vie de ces deux femmes.
Filmé en noir et blanc, privilégiant clairement un esthétisme de la forme avec une photographie très soignée, IDA est un film dramatique qui oscille entre l’Histoire et le road-movie plus classique mais dont la portée symbolique n’échappera à personne surtout avec le final proposé.
Toutefois l’exploration du caractère des personnages ou le contexte historico-politique souffrent parfois tous deux d’un peu de superficialité qui laisse le spectateur en quête de savoir un peu sur sa faim.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...