Equipe:
Durée: 102‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 16/02/2010
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Steven, alors qu'il est en train de mourir sur son lit d'hôpital, se remémore son passé... 

Notre critique:

Steven est un policier et a une vie heureuse avec sa femme et sa fille Wendy. Depuis que Steven a appris de ses parents adoptifs qu’il était un enfant adopté, il cherche sa vraie mère. Mais ce n’est pas son seul secret: en fait Steven est aussi gay et un arnaqueur de première!
Et de fait, on pourrait intituler I LOVE YOU PHILIP MORRIS: sous les mensonges, l’amour le vrai! Car cette comédie très enlevée joue sur les décalages et les faux semblants en permanence. Et son personnage principal cherche le vrai amour au delà des inventions qu’il déverse à longueur de temps. Le mensonge a réduit à néant la vie de Steven qui a hélas perdu, au fur et à mesure des impostures, le sens de ce qu’il était…
Premier long métrage de Glenn Ficarra et John Requa, I LOVE YOU PHILIP MORRIS bénéficie d’une interprétation hors pair de Jim Carrey et Ewan McGregor qui se donnent à fond dans leurs rôles respectifs. Carrey se déchaîne dans son personnage fantasque, obsédé par le mensonge et l’arnaque tandis que McGregor compose un homosexuel loin des clichés et très naturel.
Pour un coup d’essai, ce premier film est donc une vraie réussite jouant sur plusieurs niveaux de lecture et ne décevant dans aucun d’entre eux.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...