Equipe: Benoît Delépine, Gustave Kervern, Jean Dujardin, Jean-Benoît Ugeux, Yolande Moreau
Durée: 103‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 26/09/2018
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jacques marche en peignoir sur le bord d’une autoroute, très énervé. Il rejoint sa soeur Monique qui gère un centre Emmaüs près de Pau. Jacques cherche depuis 3 ans le truc pour devenir riche, immensément riche, et il pense qu’il a enfin trouvé.

Notre critique:

AALTRA, MAMMUTH, LE GRAND SOIR, autant de films étonnants, originaux, composés par le duo des beaux jours de Canal Plus, Benoît Delépine et Gustave Kervern. Les deux réalisateurs ne manquent jamais une occasion de nous servir des oeuvres entre réalisme et poésie qui marquent même si elles sont souvent imparfaites.

I FEEL GOOD correspond parfaitement à ce schéma bien connu. Il faut dire que Jacques, ce grand gamin de 44 ans, fait un anti-héros parfait surtout quand il a l’idée de développer une clinique de chirurgie esthétique hyper low-cost baptisée “I Feel Good”. Etre lunaire qui parcourt le film, croisant des personnages à la fois pathétiques et grandioses, il est le fil conducteur de I FEEL GOOD.

Les images, la photographie relèvent comme souvent chez le duo de réalisateurs d’une forme presque onirique, renforçant le côté absurde du récit. Et le couple complètement improbable formé par Yolande Moreau et Jean Dujardin apporte encore plus d’eau au moulin du surréalisme mise en place.

Toutefois, et encore une fois cela correspond hélas au schéma de leurs autres films, I FEEL GOOD pêche par un trop grand détachement face à son sujet principal, un véritable hommage aux hommes et aux femmes qui permettent à Emmaüs d’exister, sujet qui ressort seulement en fin de film.

Et c’est dommage, car à la sortie de la vision du film, on a l’impression d’un spectacle incomplet, d’une histoire partielle et pas d’un vrai thème ou d’un vrai sujet…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...