Equipe:
Durée: 114‘
Genre: Drame
Date de sortie: 25/06/2002
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

La ville de Cinisi. Sicile. Peppino Impastato est un adolescent intelligent et éveillé. Mais la ville est dominée par Don Tano Badalamenti, un mafieux notoire, pour qui le père de Peppino a un respect absolu. Et Peppino est bien décidé à ne rien respecter du tout... surtout pas la mafia!

Notre critique:

Basé sur une histoire vraie, ce n’est pas pour rien que I CENTO PASSI a obtenu le prix du meilleur scénario au 57e Festival de Venise. Alors qu’il reprend le sujet maintes fois utilisé du fils rebelle, I CENTO PASSI le propose ici dans un contexte complètement différent: celui d’une famille de mafieux dans un coin perdu de Sicile. Sur fond politique des années 60 – 70, les trois scénaristes (Claudio Fava, Marco Tullio Giordana et Monica Zapelli) ont su dresser un superbe portrait sur une génération rebelle, sur les conflits familiaux et sur le courage en général…

Avec une image aux tons légèrement passés, le réalisateur nous ramène aisément aux années 70 tandis que les alternances du soleil écrasant et des zones d’ombre renforcent les apparitions respectives des jeunes rebelles et des vieux mafieux. Pour interpréter le fils rebelle, le choix de l’acteur de théâtre, Luigi Lo Cascio, dont c’est le premier film de cinéma, est un véritable premier choix! D’une énergie communicative, d’un charisme étonnant, Luigi Lo Cascio est absolument parfait dans ce rôle qu’il porte sur ses épaules avec brio.

I CENTO PASSI est une remarquable réussite dans l’analyse de la complexité des rapports humains et évite de tomber dans la facilité et la simplicité. Deux choses rares dans le cinéma d’aujourd’hui et deux choses qui devraient vous pousser à aller voir le film.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...