Equipe:
Genre: Drame policier
Date de sortie: 23/07/2013
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Anna Welles est une femme divorcée qui a passé la cinquantaine. Sa solitude l'entraîne à participer à des rencontres de speed dating et à coucher avec des amants d'un soir...

Notre critique:

Adapté d’un roman noir, I, ANNA est un polar sur le thème assez classique du chassé-croisé entre un meurtrier et le flic qui enquête sur le dit meurtre. L’atmosphère assez étrange et mystérieuse qui enveloppe le personnage principal interprété par Charlotte Rampling (à qui ce type de rôle va comme un gant) et tous les personnages gravitants autour du mort plonge directement le spectateur dans cette atmosphère très plaisante d’un film noir.
Très vite la construction en flashbacks, relativement répétitive, brosse le portrait des protagonistes, souffrant tous d’une solitude qui ne peut que les rapprocher. Très vite aussi, on sent que le mystère qui entoure Anna, et notamment ses rapports un peu particuliers avec sa fille, sera la clé du film et la réponse à une intrigue somme toute simple.
Mis en scène et scénarisé par Barnaby Southcombe, fils de Charlotte Rampling (tiens, tiens…) à la ville, I, ANNA aurait pu avoir tout ce qu’il faut pour être un bon polar d’été… si ce n’est qu’il lui manque un scénario et une histoire plus originale pour ne pas retomber dans le côté déjà-vu de l’ensemble.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...