Equipe: Amanda Schull, Chuck Russell, John Travolta, Paul Sloan, Rebecca De Mornay
Durée: 92‘
Genre:
Date de sortie: 11/05/2016
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors que Stan Hill revient dans sa famille, sa femme, Vivian, et lui se font agresser dans le parking de l’aéroport. Vivian ne s’en tire hélas pas et meurt sur place, laissant Stan dans un désespoir total...

Notre critique:

Bon, I AM WRATH a de quoi mettre en colère… D’abord le pitch est d’un classique à mourir: le gars des forces spéciales à qui il ne faut pas chercher des ennuis et dont on tue la femme adorée. Conclusion: pas de bol pour les imbéciles qui ont fait cela, et on se demande d’ailleurs comment des scénaristes peuvent-ils continuer à nous asséner des idées qui, même dans la réalité, ne fonctionneraient jamais.

Mais bon, on ne va pas s’arrêter sur si peu, d’autant que l’on est plutôt content de retrouver John Travolta dans un film distribué au cinéma, et chez nous, qui plus est (seulement dans la partie flamande du pays, aie, mauvais signe!). Car à part CRIMINAL ACTIVITIES l’année dernière, il faut bien dire que la renommée du vieux John est bien retombée depuis sa résurgence dans PULP FICTION et que ses films restent aux US ou sortent seulement en VOD ou en DVD (tiens ça existe encore?). Et puis, il y a aussi Rebecca De Mornay, vous savez, cette fille, plus que mignonne, qui jouait aux côtés de Tom Cruche dans RISKY BUSINESS.

Malheureusement, tout cela ne fait pas un film, surtout avec Travolta qui ne semble plus avoir de souffle et une Rebecca, à peine reconnaissable, qui meurt plus vite que son ombre. Deux prête-noms pour un I AM WRATH où l’on mélange vengeance, religion, corruption, violence et action pour faire oublier un scénario famélique et une réalisation poussive (ah, les ralentis somptueusement inutiles!).

Question finale et subsidiaire: pourquoi sortir ce film-ci et pas les trois au quatre précédents de Travolta? Réponse BIFFFienne: Parce que!

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...