Titre français: Hotel Transylvanie 3: des vacances monstrueuses

Equipe: Genndy Tartakovsky, Michael McCullers
Durée: 107‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 18/07/2018
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1897, Transylvanie. Dans un train, Abraham Van Helsing entre dans un wagon pour en extirper les les monstres qui tentent de s’échapper. Mais comme d’habitude, Van Helsing se fait ridiculiser par Dracula...

Notre critique:

Maintenant que la famille est au complet et que l’hôtel tourne rond (voir les deux précédents opus HOTEL TRANSYLVANIA I et II), tous ces monstres peuvent enfin se la couler douce et profiter de vacances bien méritées. C’est donc, comme son titre l’indique, le sujet de cet HOTEL TRANSYLVANIA 3: SUMMER VACATION.

Pas grand-chose de neuf pour la franchise du plus célèbre vampire en animation mais plutôt une sorte de forcing pour trouver une histoire qui convienne et qui apporte quelque originalité. Multipliant les références musicales (notamment dans le final), HOTEL TRANSYLVANIA 3: SUMMER VACATION milite aussi pour le droit à la différence sans pour autant parvenir à maintenir l’intérêt du spectateur.

Car ce n’est pas cette histoire d’amour de Drac avec l’héritière des Van Helsing qui rend très intéressant ce troisième volet. A force d’épuiser le filon, on finit par épuiser le spectateur qui risque même de trouver que l’animation originale du premier n’est plus au rendez-vous ici laissant une réelle impression de trop peu même pour les plus jeunes.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...