Equipe:
Genre: Suspense policier
Date de sortie: 15/09/2009
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Londres. Dario se sentant menacé se confie à son meilleur ami et lui fait écrire une lettre à son amie Charlotte. Quelques jours après, il décède, assassiné, en laissant à son ami un testament en forme de vignoble...

Notre critique:

Directeur de la photographie sur quelques-uns des beaux succès d’horreur du réalisateur Alexandre Aja (THE HILLS HAVE EYES, MIRRORS, HAUTE TENSION), Maxime Alexandre passe à la réalisation pour la première fois avec cet HOLY MONEY qui tient hélas un peu plus du téléfilm que du vrai long métrage de cinéma.

Si on reconnaît sa patte de directeur de la photo dans les superbes images d’Italie (dont il doit clairement être amoureux!), ce testament mystérieux en forme de vignoble ne convainc pas totalement et reste plutôt à l’état d’une belle carte postale sur l’Italie profonde.

Beaucoup de menaces mais pas énormément de pistes… pourrait parfaitement résumer un HOLY MONEY (présenté au Festival du Film de Bruxelles) qui n’est pas vraiment compréhensible dans son ensemble et qui est un peu trop tiré par les cheveux. Dommage pour ce premier film et espérons que Maxime Alexandre fera mieux la prochaine fois…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...