Equipe: Aleksander Bach, Hannah Ware, Michael Finch, Rupert Friend, Skip Woods, Zachary Quinto
Durée: 96‘
Genre: Film d'action, Thriller
Date de sortie: 09/09/2015
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Salzbourg, Autriche. Les services secrets recherchent activement une jeune femme nommée Katia van Dees qui pourrait les aider dans leur quête de Litvenko, un scientifique qui était à la base d'un programme de création d'agents surpuissants déshumanisés.

Notre critique:

Les films basés sur des jeux vidéos sont légion désormais (SILENT HILL, RESIDENT EVIL). La plupart n’étant que des ratages monumentaux d’ailleurs: MORTAL KOMBAT, TOMB RAIDER ou DOOM en sont de bons exemples.

Le jeu Hitman avait déjà inspiré un film plutôt quelconque -sans grand rapport avec le jeu- en 2007 (HITMAN) et l’on se demande bien pourquoi les studios ont jugé bon de financer un reboot d’une oeuvre aussi mineure! Mais voilà, ils l’ont fait en mettant un scène un film ultra-découpé et doté d’une propension à l’action à tout va qui masque un scénario particulièrement creux.

Et même si le film se veut par moment une réflexion sur l’impact de nos actions sur ce que nous sommes réellement, HITMAN: AGENT 47 n’a absolument rien d’un film intellectuel, ni d’un film d’espionnage, ni même d’ailleurs d’un suspens policier. C’est tout au plus une visite plus ou moins guidée de la ville de Singapour… sans doute la production a-t-elle été financée par l’office du tourisme?

En tout cas, ne perdez pas votre temps en salle, restez plutôt derrière votre console de jeu pour vous refaire un des multiples épisodes de la série de jeux Hitman.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...