Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 05/02/2013
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A la première de NORTH BY NORTHWEST, un succès de plus pour le maître du suspens, un journaliste demande à Hitchcock si à 60 ans et après 46 films, il n'est pas un peu vieux pour tourner. Piqué au vif, Hitchcock se met à la recherche du sujet de son prochain film...

Notre critique:

HITCHCOCK n’est pas une biographie ni une hagiographie de celui qu’on a surnommé le maître du suspens mais une plongée dans l’élaboration d’un des plus redoutables thriller d’Alfred Hitchcock, PSYCHO. Et c’est heureux. Car par le biais d’un film qui occupe une place unique dans la carrière du réalisateur, on en apprend bien plus qu’en tentant une approche globale.
Présenté comme un alcoolique en surpoids qui adore les jolies femmes, Hitchcock est surtout, alors qu’il sort du succès de son dernier film, un homme qui veut se renouveler, sortir de la voie dans laquelle il s’est enfermée, pour mieux surprendre son audience.
Magistralement campé par un Anthony Hopkins quasi méconnaissable, le personnage d’Hitchcock est aussi très bien entouré par une Helen Mirren en épouse fidèle et confiante, muse et sauveur du maître à ses heures ou encore par une Scarlett Johansson qui n’a pas son pareil pour rentre dans la peau des femmes des années 50.
HITCHCOCK est le premier film de fiction de Sacha Gervasi, scénariste de THE TERMINAL, et c’est un coup de maître. Subtil, drôle, bourré de références, révélateur des talents et défauts du maître, mettant en avant le rôle indubitable d’Alma, la femme d’Hitchcock, le film est un divertissement savoureux et réussi!

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...