Equipe:
Genre: Drame
Date de sortie: 10/12/2013
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Au bar-restaurant La Cantine, Henri est l’homme à tout-faire mais aussi le patron de l’établissement. Mais c’est aussi un colombophile passionné par ses pigeons…

Notre critique:

L’actrice Yolande Moreau avait, pour son premier long métrage derrière la caméra, réussi un beau coup avec un film sensible et tendre, QUAND LA MER MONTE. Avec ce HENRI, deuxième long, la réalisatrice situe une nouvelle fois son histoire dans le Nord (en Belgique cette fois), un récit une fois encore basé sur des personnages en marge et sur une trame douce-amère.
Si Yolande Moreau parvient à faire passer toute sa tendresse pour ses personnages et continue à nous livrer quelques moments de magie (Rosette qui s’enveloppe dans les voiles de l’appartement pour s’en faire une robe de mariée par exemple), le récit et la mise en scène semble cette fois-ci beaucoup plus décousus que dans son film précédent et manque un peu d’originalité, flirtant souvent avec des clichés un peu trop flagrants.
Malgré cela, HENRI reste un film attendrissant sur deux personnages bancales qui parviennent ensemble à redonner un sens à leur vie… et rien que pour ça, il vaut le déplacement en salles obscures.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...