Equipe: Akela Cooper, Bex Taylor-Klaus, Blair Butler, Gregory Plotkin, Reign Edwards, Seth M. Sherwood, Tony Todd
Durée: 89‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 31/10/2018
Cotation: ooo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Trois filles sont venues se faire peur dans une attraction d’une fête foraine itinérante la Hell Fest. L’une d’entre elles se retrouve seule et se fait poignardé par un homme déguisé...

Notre critique:

Quelques mois plus tard, alors qu’Halloween arrive, la Hell Fest repointe le bout de son nez dans une autre ville et ce sont cette fois des couples d’adolescents qui décident de jouer à se faire peur.

On ne peut pas dire que HELL FEST soit d’une originalité flagrante, ni que son scénario soit très malin: se permettre notamment une intro qui dévoile déjà presque les 3/4 du reste du film nuit gravement à l’intérêt de ce dernier, surtout lorsque l’on a des personnages dont la profondeur frise, quant à elle, le zéro pointé!

Mais ce n’est hélas pas le seul problème de HELL FEST qui se permet des clichés qui le rapprochent plus de la série fin d’alphabet que de la série B. Et ces clichés ne font que diminuer également l’aspect horrifique de l’ensemble, d’autant que la réalisation est elle-même répétitive et poussive.

Enfin pour couronner le tout, on peut qualifier l’idée de base du scénario de fausse bonne idée: le mélange de fausse horreur (les attractions de la fête foraine) avec la vraie (les meurtres du slasher)  finit par démystifier les deux et le spectateur ne sait plus si il doit avoir peur des attractions ou peur du tueur… En gros, HELL FEST sent hélas le ratage à plein nez…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...