Titre français: Pompoko

Equipe:
Durée: 119‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 21/02/2006
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Les ratons laveurs sont d'étranges animaux capables de se transformer à volonté. Voyant peu à peu leur forêt disparaître, rasée par les humains, ils se décident alors d'empêcher par tous les moyens ces derniers de les priver de leur habitat...

Notre critique:

Que ce soit avec LE CHATEAU AMBULANT ou LE VOYAGE DE CHIHIRO, les studios japonais d’animation Ghibli ont acquis en occident une réputation à la hauteur de la qualité de leurs productions. Cela nous vaut le plaisir de revoir en salle des films plus anciens encore méconnus chez nous.

Réalisé en 1994, POMPOKO est donc un de ces animés resurgis du passé. Film d’animation très militant qui stigmatise la lutte entre l’urbanisation à outrance et la place de la nature, c’est aussi un film bourré de préceptes qui mêlent force et sagesse des personnages pour distiller des enseignements pour tous, grands et petits.

L’art de la métamorphose prêté aux ratons laveurs est un superbe prétexte à beaucoup d’humour et confère à l’ensemble de l’animation un côté très dynamique et très rythmé qui soutient l’attention du spectateur tout au long de cet excellent témoignage de la qualité de l’animation japonaise.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...