Titre français: Cendrillon et le prince pas trop charmant

Equipe:
Durée: 75‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 03/04/2007
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Au cas où vous ne le sauriez pas, c'est un magicien qui surveille le fait que les contes de fée se déroulent bien comme il faut... Et ce sont ses deux assistants, Munk et Mambo, qui font pencher la balance du bon ou du mauvais côté... Mais quand le maître part en vacances, tout se met à déraper...

Notre critique:

Décidément les producteurs de SHREK font la une de toutes les affiches… Comme si être producteur de ce monument de drôlerie pouvait être la preuve par trois de la qualité des films produits. La belle affaire!

HAPPILY N'EVER AFTER est en tout cas bien la preuve du contraire.

Film bavard de bout en bout -beaucoup trop pour les petits- et sans beaucoup d'humour -en tout cas pas assez pour les grands-, ce conte sur les contes rate, et de loin, son but. L'ironie n'est pas au rendez-vous et pour un conte qui devrait faire la part belle aux méchants, il sent bien peu le "mal". Les méchants y sont même plus mièvres que ceux de chez Disney, c'est dire!

Le film manque également cruellement de rythme comme en témoigne la présentation un peu longuette avant un vrai démarrage. Heureusement, les personnages en 3D sont très réussis même si les décors sont eux un peu simplistes, cela rachète l'ensemble et permet à HAPPILY N'EVER AFTER de rester malgré tout distrayant…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...