Equipe:
Durée: 101‘
Genre: Action
Date de sortie: 01/07/2003
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Sascha Petrosevitch travaille pour un parrain de la mafia de l'Est, Sonny Ekvall. Il vole des voitures... Mais un beau jour cela tourne mal et se solde par un aller direct vers la prison, nouveau modèle, en passant par la case hôpital...

Notre critique:

Une histoire faussement alambiquée, des accélérés et des ralentis à gogo, plein d’invraisemblances au menu, le tout fortement arrosé d’un tout nouveau Alcatraz, ultra-moderne, avec une belle chambre d’exécution, beaucoup de gros bras, des matons bornés, un chef de prison pire que ceux qui s’y trouvent enfermés, voilà le superbe spectacle que nous offre le dernier Steven Seagal.

Comme si cela ne suffisait pas aux malheurs du spectateur, Steven Seagal, dont le registre des expressions faciales ne dépasse pas la dizaine, nous joue les durs toujours du bon côté de la barrière en n’hésitant pas à se dresser en défenseur peu subtile de la peine de mort.

Alors que l’on avait cru avec EXIT WOUNDS que Seagal allait se prendre un peu moins au sérieux, nous sommes tout à fait rassurés avec HALF PAST DEAD: il ne se prend toujours pas pour de la m… mais joue toujours dedans…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...