Equipe:
Durée: 101‘
Genre:
Date de sortie: 15/08/2000
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Charlie est un agent infiltré dans le milieu de la drogue, qui, sous sa couverture actuelle, joue un sacré gros coup. Son dernier gros coup, en fait: Charlie est bien décidé à tout arrêter car il est au bout du rouleau. Crises de coliques vicelardes, diarhées impromptues, paranoïa aiguë: le trouillomètre de Charlie bat la chamade. Du coup, il fréquente un psy et s'épanche lors de thérapies de groupe peu orthodoxes. Mais tout cela reste plutôt vain... Heureusement qu'une charmante infirmière va mettre de l'ordre dans tout ça.

Notre critique:

Après ANALYZE THIS, THE SOPRANOS ou encore MICKEY BLUE EYES, GUN SHY rejoint les rangs décidément fort fréquentés des comédies maffieuses où il fait bon rire des parrains siciliens, des tueurs aux lunettes noires et de leurs méthodes expéditives. GUN SHY reprend ces ingrédients et se place du côté des policiers. S’il tient la dragée haute à ses prédécesseurs, c’est surtout grâce à l’interprétation franchement badine de Liam Neeson. L’irlandais, plus à l’aise dans le registre comique que dans l’horreur (oublions bien vite le pathétique remake de THE HAUNTING), porte le film sur ses larges épaules. A ses côtés, le trop rare Oliver Platt compose un personnage de bandit si minablement méchant qu’on finit par s’y attacher. Cerise sur ce gâteau-casting, Sandra Bullock joue la séductrice au sourire ravageur qui n’hésite pas à mettre la main… à la pâte (sa première rencontre avec Liam Neeson est particulièrement fessue!). Faut dire qu’elle doit rentabiliser les sousous qu’elle a mis dans l’aventure, la bougre!
Tout ce petit monde s’amuse donc fort bien, nous divertissant même plaisamment au point de nous faire oublier la quelconque histoire d’Eric Blakeney, scénariste et réalisateur relativement fade.

Un bon moment de détente, à l’abri des gougouttes qui nous tombent sur la tête depuis bien trop longtemps maintenant!

A propos de l'auteur

Journaliste