Equipe: Anthony Tambakis, Charlize Theron, David Oyelowo, Joel Edgerton, Matthew Stone, Nash Edgerton
Durée: 111‘
Genre: Comédie d'action
Date de sortie: 02/05/2018
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Harold, un col blanc qui travaille dans une compagnie pharmaceutique dirigée par un couple de malfaisants, va se trouver embarquer au Mexique dans une affaire de trafique de drogue.

Notre critique:

Sur fond de dérision et d’humour noir, Nash Edgerton, frère de Joel (qui joue dans le film), livre, avec ce GRINGO, un film au dialogues cinglants et au casting impressionnant.

Présenté en clôture du Brussels International Film Fantasy Festival (le BIFFF pour les intimes) en 2018, GRINGO pêche hélas par un scénario faussement alambiqué et manquant totalement de rythme ce qui ruine en grande partie le plaisir du casting et des bons mots.

Ces bons mots, c’est principalement une Charlize Theron (ATOMIC BLONDE, MAD MAX: FURY ROAD) -qui a produit le film- qui les dispensent avec un plaisir non dissimulé au travers de la bouche de son personnage de patronne imbuvable, plus macho et plus salaces que les hommes qui l’entourent.

Et c’est d’autant plus dommage qu’avec quelques ellipses bien placées, avec un scénario plus simple et une mise en scène plus inventive, GRINGO aurait sans conteste été une excellente surprise.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...