Equipe: Bee Vang, Christopher Carley, Clint Eastwood
Durée: 116‘
Genre: Drame
Date de sortie: 24/02/2009
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Vétéran de la guerre de Corée, Walt Kowalski vient de perdre sa femme Dorothy. Walt est un râleur né, fâché sur tout, patriote et que ses enfants et petits enfants méprisent ou ignorent...

Notre critique:

Attention, ne vous laissez pas tromper par l’affiche, GRAN TORINO n’est pas un film de poursuite en bagnoles, ni un film de porte-flingue ou de baston, GRAN TORINO c’est beaucoup plus que cela! C’est à la fois un clin d’oeil à tous les personnages qui ont concouru à la célébrité de Clint Eastwood et une exceptionnelle leçon de vie par un homme qui a parcouru un bon bout de chemin cinématographique et humain…

Ceci étant précisé, cette confrontation entre un vieux patriote plus ou moins raciste en surface et son voisinage asiatique commence comme une savoureuse comédie douce amère qui met face à face ancienne génération et nouvelle génération. Mais lentement, le drame pointe à nouveau le bout de son nez et les quelques clichés sont vite balayés dans un récit bien charpenté.

Bavard mais bourré de dialogues piquants et justes, GRAN TORINO repose complètement sur les épaules d’un Clint Eastwood qui se paye réellement, pour ses adieux au cinéma en tant qu’acteur (dit-il), le luxe de nous faire un splendide numéro de personnage patchwork de tous les rôles qu’il a pu interpréter par le passé. Tout y passe, du cowboy solitaire à dirty Harry en passant par le soldat made in US, une galerie de tics et de postures qui servent merveilleusement le personnage bourru dont la seule raison de vivre encore était d’aider ses jeunes voisins asiatiques.

Avec sa fin surprenante même si elle représente bien la seule solution intelligente, GRAN TORINO est un vrai régal pour le spectateur qui prendra autant de plaisir au récit et aux dialogues qu’à la prestation grognon de papy Clint…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...