Equipe:
Durée: 91‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 25/08/2009
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Solo est chauffeur de taxi sénégalais qui s'est établi en Caroline du Nord. Un beau jour, il voit monter dans son taxi William, un vieil homme qui semble dépressif et qui souhaite se rendre dans les montagnes avoisinantes...

Notre critique:

Deux êtres qui n’ont apparemment rien en commun se croisent sur les routes de l’existence et vont finir par tisser des liens d’amitié et d’interdépendance dont ils tireront une expérience supplémentaire.

C’est le sujet principal de GOODBYE SOLO, film indépendant américain, qui parvient, sans les gros budgets de ses grands-frères hollywoodiens, à dresser le portrait d’une Amérique qui ne gagne pas toujours mais plutôt d’une Amérique vraie où les gens prennent toute leur importance.

Si Solo a encore des rêves -il veut passer le concours pour devenir personnel navigant dans une compagnie d’aviation, William, lui, est au bout du rouleau. Il clôture sa vie comme il clôture ses comptes et il a déjà tourné le dos à l’existence. Solo rêve aussi de sauver cet homme, de l’empêcher de commettre l’irréparable. Mais peut-on se mêler impunément de la vie d’autrui?

Film lent, subtil qui distille tendresse et douleur de vivre, GOODBYE SOLO reprend des thèmes qui sont chers au réalisateur Ramin Bahrani dont c’est le quatrième long métrage: confrontation entre générations, chocs des cultures, intégration, etc. Et c’est cette richesse thématique qui en fait finalement un excellent moment de cinéma pour tous les cinéphiles…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...