Equipe:
Durée: 137‘
Genre: Drame
Date de sortie: 02/09/2008
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

"On ne partage pas un empire d'une poignée de main, on le découpe au couteau." Cet empire, c'est Naples et la Campanie. Gomorrhe aux mains de la Camorra. Là-bas, une seule loi: la violence. Un seul langage: les armes. Un seul rêve: le pouvoir. Une seule ivresse: le sang.
Sur fond de guerres de clans et de trafics en tous genres vont se croiser les destins de Toto, Don Ciro et Maria, Franco et Roberto, Pasquale, Marco et Ciro.

Notre critique:

Basé sur un roman best-seller au sujet brûlant (la mafia napolitaine, la Camorra) de Roberto Saviano, GOMORRA est un film fort, violent et dont le réalisme renforce la puissance du récit. Filmé souvent caméra à l’épaule, jouant sur des lieux désolés (l’ancienne marina est un exemple de ce type de microcosme) traduisant la décrépitude d’une certaine société, GOMORRA se place sur différents points de vue pour mieux saisir l’ampleur de la corruption qui touche la société napolitaine.

Ateliers clandestins, drogues, filles, retraitement des déchets, tout y passe dans un maelström effrayant dont le centre est la Camorra. Le réalisme de la mise en scène sert parfaitement le réalisme des situations tout en révélant peu à peu les vérités cachées dans les trames secondaires du récit.

Côté interprètes, rien à redire: tous sont plus vrais que nature, plus bruts de décoffrage et donnent au film une dimension de vérité parfois difficilement supportable pour le spectateur qui s’enfonce peu à peu dans ce monde mafieux inextricable…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...