Equipe:
Durée: 101‘
Genre: Drame
Date de sortie: 31/05/2011
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Des gamins lancent une pierre dans la vitre de la maison du vieux Felix Bush. Alors qu'un de ses amis, Wiley, vient de mourir, il se met à repenser soudain à son passé. Il se décide ensuite à descendre en ville alors qu'il vivait en ermite car il se dit que son temps est venu et qu'il souhaiterait organiser ses funérailles de son vivant...

Notre critique:

Réalisé en 2009, présenté au Festival de Gand en octobre 2010, on peut se demander ce qui a bien pu freiner le passage sur les écrans belges de ce GET LOW d’excellente facture. Peut-être une frilosité vis-à-vis d’un sujet plus difficile, entre deux époques, entre deux genres…
Et c’est dommage car avec un casting trois étoiles -jugez plutôt: Robert Duvall, Bill Murray et Sissy Spacek, GET LOW nous propose un récit riche en thèmes divers: le souvenir, la mémoire, la rédemption et même la modernité, le tout enrobé dans des dialogues riches, dans un brin de mystère et dans un humour que les frères Coen ne renieraient certes pas.
Comme si toute cela ne suffisait pas au tableau d’un film brillant et tendre, Aaron Schneider, directeur photo, dont c’est le premier long en tant que réalisateur, nous gratifie d’une photographie soignée et d’une mise en scène en parfaite harmonie avec le sujet.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...