Titre français: George de la jungle

Equipe:
Durée: 92‘
Genre:
Date de sortie: 14/10/1997
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

George est con. Mais c'est le roi de la jungle. Il a été élevé par une tribu de gorilles qui l'a recueilli tout bébé après un accident d'avion. Et ses camarades animaux sont intelligents pour lui.

Notre critique:

Diffusé par la chaîne ABC de 1967 à 1970, le dessin animé GEORGE OF THE JUNGLE a fait le bonheur de plusieurs générations d’enfants. Il mettait en scène un Tarzan aussi musclé que naïf, régnant en monarque éclairé sur la vallée d’Imgwee Gwee. George, puisque tel était le nom de notre monsieur muscle, ne disposait que d’un vocabulaire réduit et d’une syntaxe rudimentaire. Heureusement, il avait pour épouse le belle et non moins intelligente Ursula. Ils étaient accompagnés d’une vaste et fidèle ménagerie: Ape était (et est toujours dans le long métrage de Disney) un singe très cultivé et parlant impeccablement anglais; Shep, un éléphant aussi agile et joueur qu’un chiot; et pour finir Tooky le toucan servant de messager à la honte de le jungle: le bien-nommé George.

Le film de Sam Weisman cultive le même humour que le dessin animé avec un sens de la pitrerie affligeant. Le passage du celluloïd au live ne permet pas à George de prendre assez d’essor pour éviter les lourds troncs humoristiques qui balisent cette comédie. Néanmoins, créditons le film d’une mention spéciale pour ses effets spéciaux, l’animation de Shep est très réussie et accentue qualitavivement l’humour.

Les inconditionnels de GEORGE… trouveront une certaine satisfaction aux facéties de l’homme-singe volant, les autres compteront les arbres que Brendan Fraser se prend en pleine tronche!

A propos de l'auteur

Journaliste