Equipe:
Durée: 134‘
Genre: Film de guerre
Date de sortie: 21/10/2014
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Allemagne pendant la deuxième guerre mondiale. Coincés dans leur char au beau milieu du champ de bataille, Don Collier et ses hommes tentent de faire redémarrer leur engin. La guerre bat son plein et la 3e section, dont ils faisaient partie, s’est faite décimée.

Notre critique:

A l’heure où les guerres sont soi-disant propres, FURY vient jeter un gigantesque pavé dans la mare de boue que sont inévitablement les combats armés. Car le film ne ressemble pas vraiment à une apologie guerrière même si on n’évite clairement pas un certain voyeurisme gore au-delà du réalisme et du témoignage d’un épisode vrai du conflit 40-45.
Mais l’originalité de FURY ne s’arrête pas seulement à sa mise en scène réaliste et apocalyptique de la guerre, elle relève aussi de la volonté de montrer les combats de chars tant de l’intérieur que de l’extérieur de ces engins redoutables. Avec ces nombreuses scènes presque en huis-clos, le film pousse les comédiens à se surpasser (Brad Pitt y fait une version réaliste du soldat après sa prestation tragico-comique dans INGLORIOUS BASTERDS, tandis que Shia LaBeouf joue un rôle borderline comme il semble les affecter depuis quelques temps) et propose au spectateur d’être presque un acteur actif des combats.
Spécialiste du film d’action viril (SABOTAGE, STREET KINGS), le réalisateur David Ayer ne fait pas toujours dans la dentelle mais marque incontestablement des points dans les scènes de guerre ou dans les scènes de tension (la scène du repas chez les deux allemandes dans le village occupé en est un bon exemple), le tout accompagné par une très bonne musique d’ambiance.
 
Et au-delà de la vraisemblance, il parvient à nous faire rentrer dans une guerre qui, comme toutes les guerres, n’est pas propre, loin s’en faut, et où l’héroïsme, quel qu’il soit, n’est donné qu’à ceux qui s’en sortent vivants…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...