Equipe:
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 10/02/2009
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

De jeunes campeurs, Whitney, Mike, Ritchie, Amanda et Wade, ont la bonne idée de planter la tente près du tristement célèbre Crystal Lake... Ils sont horriblement assassinés les uns après les autres par un mystérieux tueur qui ne laisse aucun corps derrière lui.
Six semaines plus tard, Clay, le frère de Whitney, débarque à son tour pour enquêter encore et toujours sur la disparition de sa soeur, mais le tueur court toujours...

Notre critique:

En 1980 sortait le premier FRIDAY THE 13TH, film qui emboîtait à l’époque le pas à un HALLOWEEN redoutablement efficace de John Carpenter, mais qui était loin de son aîné de deux ans, tant son scénario était creux et dépourvu de sens. Ce premier opus de ce qui allait devenir une longue série de 10 séquelles en 29 ans ne valait pas vraiment le déplacement si ce n’est pour la qualité ‘imaginative’ de ses crimes (le meurtre dans le lit notamment) et pour son tueur en série au masque de hockey, Jason.

Pas de quoi fouetter un chat en somme, même à l’époque… Donc, faire un remake 29 après tient plus ou moins du coup foiré d’avance. Et dans ce sens, FRIDAY THE 13TH, nouvelle mouture, remplit bien son contrat en nous donnant d’ailleurs deux séries de massacre en un seul film (ô joie) et en remettant le couvert sur quelques beaux plantages d’armes blanches de tout type.

Hormis cela, ce FIRDAY THE 13TH sauve de temps à autre la mise par un humour potache réussi (lorsqu’une des victimes donne à Jason un club de hockey notamment) et une mise en scène honnête de Marcus Nispel (qui a réalisé le remake de THE TEXAS CHAINSAW MASSACRE).

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...