Titre français: Ecrire pour Exister

Equipe:
Durée: 123‘
Genre: Drame
Date de sortie: 13/03/2007
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Un professeur idéaliste de lycée de première année (Hilary Swank) motive sa classe d'étudiants à risque à apprendre la tolérance et à poursuivre leurs études en leur faisant écrire leurs expériences et leur vie dans les gangs de rue...

Notre critique:

Ce n'est pas le premier film made in USA basé sur une histoire vraie et ce n'est pas non plus le premier film à aborder les difficiles relations entre profs et élèves de lycée situé dans des zones délicates… COACH CARTER nous avait déjà servi ce plat il n'y a pas si longtemps. Toutefois, FREEDOM WRITERS sort un peu des sentiers (re-)battus en tentant d'enrichir le scénario de base ultra-classique de tous les films de ce type…

Le film de Richard LaGravenese critique ainsi les effets pervers d'une intégration volontaire qui fait diminuer de 75 pourcents les bons éléments des écoles, dénonce vigoureusement les guerres entre gangs mais en limitant les images chocs au strict minimum et se permet d'avoir comme toile de fond le nazisme et les camps de la mort au travers du Journal d'Anne Frank!

Clairement, FREEDOM WRITERS est un film intelligent et nuancé qui, au travers d'un fait divers réel, aborde plusieurs sujets avec une sensibilité certaine, et chose de plus en plus rare au cinéma, ménage des instants de réelle émotion. Parfaitement servi par une Hilary Swank (BOYS DON'T CRY, MILLION DOLLAR BABY) décidément éclectique et à l'aise dans tous les rôles, ce film mérite donc le détour plus que son sujet de base ne le laisserait à penser…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...