Equipe:
Durée: 93‘
Genre:
Date de sortie: 31/03/1998
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Le professeur Brainard (Robin Williams) est un scientifique brillant mais plutôt distrait. Par deux fois déjà il a oublié le jour et l'heure de son mariage! Sa fiancée, Sara Jean Lawrence (Marcia Gay Harden), est bien décidée à lui accorder une dernière chance. Mais voilà que, le jour de la noce, Brainard crée une nouvelle substance libératrice d'énergie et douée d'une vie propre qu'il nomme Flubber. Sous le coup de cette découverte, il en oublie bien évidemment la cérémonie de mariage...

Notre critique:

Comédie fantastique, FLUBBER est basée sur un ancien succès de Disney: THE ABSENT-MINDED PROFESSOR (MONTE LA D’SSUS,1961), remis au goût des années 90 par un spécialiste de la comédie: John Hughes (MAMAN J’AI RATE L’AVION, LES 101 DALMATIENS). Par la magie des effets spéciaux d’ILM (pour le flubber), de JEX FX (pour Weebo, la robote) ou de DREAMQUEST, Hughes a réussi à intégrer et à moderniser le scénario original de Walsh pour en faire un film pétillant, sans temps mort.

Dans le rôle principal, Robin Williams fait merveille: très à l’aise dans les improvisations face au synthétique flubber, il a su rendre crédible et humain son personnage de scientifique un peu farfelu. Les personnages secondaires sont tous bien utilisés et Weebo, la robote jalouse, est une invention scénaristique parfaitement maîtrisée qui apporte une touche tout à fait amusante à l’histoire.

Cette alchimie de comédie, d’effets spéciaux et de casting judicieux donne un film attachant, distrayant, qui comblera sans hésiter une morne après-midi familiale…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...