Equipe: Erick Zonca, Lou de Fanget Signolet, Romain Duris, Sandrine Kiberlain, Vincent Cassel
Durée: 113‘
Genre: Film policier, Thriller
Date de sortie: 08/08/2018
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Solange Arnault est au commissariat. Elle rapporte la disparition de son fils Danny au commandant François Visconti qui la rassure et lui dit d’attendre un peu qu’il revienne de lui-même.

Notre critique:

FLEUVE NOIR, c’est le 4e long métrage d’Erick Zonca depuis 1998 et LA VIE REVEE DES ANGES. Pas beaucoup de films donc pour ce réalisateur français mais souvent des films de qualité comme LE PETIT VOLEUR ou JULIA.

Avec FLEUVE NOIR (dont le titre rappelle la célèbre collection de polars) adapté du roman best seller de l’israélien Dror Mishani, Erick Zonca prend ses spectateurs dans une toile complexe tissée habilement autour d’un scénario malin. Le récit fait lentement monté la sauce autour du duo Vincent CasselRomain Duris.

Cassel, c’est François Visconti, le flic désabusé, porté sur la bibine, brut de pomme, doué mais crado. Aux antipodes du personnage, Duris compose Yann Bellaile, un prof coincé, ambigu passionné par l’enquête que mène Visconti. C’est cet antagonisme qui fonctionne parfaitement et qui titille l’intérêt du spectateur, le tout appuyé par quelques retournements imprévisibles qui relancent l’intérêt et maintiennent le suspens jusqu’à la dernière minute.

Bonne surprise donc que ce FLEUVE NOIR, polar au casting bien choisi et avec des personnages à contre-courant qui jouent sur les clichés sans tomber dedans, film au scénario solide et surprenant!

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...