Equipe:
Durée: 120‘
Genre: Drame
Date de sortie: 07/10/2008
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Lisa et son mari, Charlie, un écrivain, sont en voiture avec leur fils Michaël. A la suite d'une dispute, Michaël sort de la voiture et rentre à pied à travers champs.
Des années plus tard, Michaël, adulte et marié, revient de New York pour une réunion de famille. Mais sa mère, Lisa, meurt dans un accident de la route qui mène à la maison...

Notre critique:

Basée sur un poème de Robert Frost (un des poètes américains les plus atypiques du début du 20e siècle, qui, au travers de la complexité de la nature, a su appréhender la complexité des relations humaines), l’histoire de FIREFLIES IN THE GARDEN est subtilement épurée pour laisser place au drame et aux interactions entre les différents personnages.

Avec une belle construction de flashbacks servant au mieux le récit, le film est centré sur la culpabilité des protagonistes (celle de Michaël, de Christopher ou encore de Charlie). Ce sont les blessures de toute une famille qui sont reportées sur Charlie, père autoritaire et responsable de l’accident qui emportera Lisa, leur mère. Mais les autres personnages ne sont pas en reste et l’on sent clairement que la culpabilité est au centre de nos relations sociales en occident…

FIREFLIES IN THE GARDEN joue donc globalement sur une palette d’acteurs excellente qui confère à l’ensemble son caractère dramatique, sensible même si certains moments sont plus pesants et plus lents…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...