Titre français: Fast & Furious 6

Equipe:
Durée: 130‘
Genre: Film d'action
Date de sortie: 21/05/2013
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Iles Canaries. Sur une route de montagne le long de la mer, Brian et Dom semblent faire la course. Mais il essayent simplement juste d'arriver à temps pour la naissance du bébé de Mia, la compagne de Brian et soeur de Dom.

Notre critique:

Comme tous les ‘actions movies’ hollywoodiens, FAST AND FURIOUS 6 démarre sur les chapeaux de roue (sans mauvais jeux de mots, bien sûr) sans s’embarrasser de vraisemblances et en nous donnant en prime un générique récapitulatif des épisodes précédents, un peu à la manière d’une série télévisée.
Si on retrouve à peine dans cet opus des courses de voitures de rues (il faudra attendre environ une heure pour avoir la première) et que l’on a l’impression de se retrouver dans un épisode de MISSION IMPOSSIBLE, on a par contre droit à nouveau à un retour de l’équipe de Dominic au complet, a quelques beaux combats à main nue, a du cassage de bagnoles en tout genre, a un petit tour d’Europe très ‘exotique’ et même à une belle course poursuite avec un char…
Mais hélas, tout cela ne compense pas une surenchère qui conduit inévitablement à des invraisemblances totales (le sauvetage de Letty par exemple) qui culminent dans le final où un aéroport semble posséder la piste la plus longue du monde. Vous l’aurez compris, trop c’est trop, et cette escalade qui se termine sur une fin ouverte nous promettant déjà un septième épisode a de quoi effrayer.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...