Titre français: Tears of The Black Tiger

Equipe:
Durée: 100‘
Genre:
Date de sortie: 28/05/2002
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Rumpoey et Dum sont amoureux depuis leur petite enfance. Mais la famille de Rumpoey est riche et celle de Dum pauvre. Et une dizaine d'années plus tard, Dum est devenu un bandit de grand chemin pour venger la mort de son père tandis que Rumpoey est promise au Capitaine de la Police...

Notre critique:

Exubérant, tonique, kitsch, parodique, autant de mots qui pourraient qualifier FAH TALAI JONE, un film thaïlandais déjà présenté notamment au Festival International du Film de Flandre-Gand en 2001, puis ensuite au Festival du Film Fantastique de Bruxelles en 2002. Et encore, nous serions en dessous de la vérité car ce mélange de western, de film d’amour est à mourir de rire!

Oui, bien sûr, la romance appuyée, le jeu des acteurs plus que caricatural, les décors souvent loufoques, les effets spéciaux bon marchés rendent le tout incroyable à nos yeux d’Européens et nous entraînent parfois dans un décalage plutôt indicible. Mais c’est aussi tout ce qui fait le charme de ce film qui arrive en plus à retourner tous (ou presque) les clichés du cinéma hollywoodien à son avantage. On rit donc avec délectation sans pour autant être absolument certain que c’est ce que l’auteur a souhaité dès le départ. Mais est-ce réellement important de le savoir?

Attention: film culte à prendre au 250e degré pour en savourer toute la délicatesse…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...