Equipe:
Genre: Comédie
Date de sortie: 19/04/2011
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors que Dom et Bertrand cherchent à adopter, Eli, le père de Dom, et Suzanne, sa nouvelle épouse, attendent un enfant. Justine, soeur de Dom, ne parvient pas à se fixer et passe d'amant en amant...

Notre critique:

ET SOUDAIN, … est avant tout l’histoire d’un père qui n’a jamais su dire ‘je t’aime’ à sa plus jeune fille. Ensuite autour de cette chronique père-fille se greffe peu à peu un drame, des histoires d’amour et un récit social.
Pour son deuxième long métrage, Jennifer Devoldère s’est lancé dans une entreprise difficile et louable dont elle se tire relativement bien. Elle insuffle un côté surréaliste et un humour décalé (hélas pas toujours au diapason du récit) très bien portés par une lumineuse Mélanie Laurent (qui travaille pour la deuxième fois avec la réalisatrice) et un Michel Blanc parfait en père allumé et protecteur, sorte de Woody Allen franco-juif.
Par contre, le récit rythmé par les mois de grossesse de Suzanne, la femme d’Eli, manque de profondeur, papillonnant un peu trop dans toutes les directions et perdant le fil conducteur: le rapport entre le père et sa fille. Il reste qu’il se dégage de l’ensemble une vraie poésie et un vrai plaisir face au jeu impeccable des comédiens…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...