Equipe:
Durée: 83‘
Genre: Drame
Date de sortie: 07/06/2011
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Trois gars en mission secrète au milieu de nulle part en Afghanistan. Alors qu'ils serpentent dans les canyons, ils sont descendus par un rebelle local...

Notre critique:

Présenté au Festival International du Film Fantastique de Bruxelles, ESSENTIAL KILLING n’est pas à proprement parlé un film fantastique. Il s’agirait plutôt d’un film politique ou même d’un film d’action politique.
Car ce rebelle capturé en Afghanistan et ramené dans une sorte de camp enneigé quelque part en Europe est en quelque sorte le digne fils de Guantanamo et de Rambo. A la fois dramatique et réaliste dans le cheminement de son héros, ESSENTIAL KILLING se veut aussi la description d’une bête sauvage apeurée et prête à tout pour survivre en milieu hostile.
Remarquablement interprété sans paroles par un Vincent Gallo (L.A. WITHOUT A MAP, ARIZONA DREAM) habité par son rôle de bête déraciné, le film tient la route mais pêche par un manque d’originalité, rappelant en vrac DELIVRANCE ou RAMBO, et par une lenteur que ne fait que renforcer une ambiance sonore parfois difficilement audible.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...